Journées Chorales - Sénégal

28 mars 2007

Histoire du choeur Wallaye

Enregistré dans : Non classé — admin @ 14:32

Le Chœur Wallaye, chœur franco-sénégalais
 
Le Chœur Wallaye est composé de douze choristes sénégalais et de douze choristes français. Il est dirigé par Catherine Bolzinger pour le répertoire occidental et par Roger Achille Mbaye pour le répertoire africain.

Issus du Conservatoire National de Région de Strasbourg pour les français et d’un des meilleurs chœurs de Dakar (Notre Dame des Anges de Ouakam) pour les sénégalais, les choristes confrontent leurs cultures, leurs musiques, leurs identités dans le respect des différences de chacun.

 
Chantre de la diversité culturelle, le Chœur Wallaye est né lors de la quatrième édition des Journées Chorales de Dakar (Sénégal) en février 2007. L’idée d’un chœur franco-sénégalais était venue à Catherine Bolzinger lors de la première édition des Journées Chorales en janvier 2004 à la suite d’une semaine de formation qu’elle a donnée aux chefs de chœurs sénégalais : « Ce fut une semaine très riche en échanges de toutes sortes, mais j’ai été particulièrement sensible au timbre qui résultait du mélange des voix françaises et sénégalaises : si lointaines au départ, elles semblaient pouvoir se fondre ».
 
Chaque groupe a travaillé de son côté le répertoire choisi par Catherine Bolzinger et Roger Achille Mbaye durant le dernier trimestre 2006 avant de se regrouper, répéter et chanter trois concerts à Dakar, sur l’Ile de Gorée, à Mont Rolland dans la brousse sénégalaise et à Thiès, ville carrefour du Sénégal pour le festival des Journées Chorales 2007.
Le mariage des voix et la rencontre de l’autre ont merveilleusement bien fonctionné ; l’exigence musicale, l’échange des savoirs, le chant et la danse donnent au Chœur Wallaye une identité tout à fait originale.

Les choristes ont choisi pour le chœur franco-sénégalais le nom de Wallaye, titre d’une partition particulièrement émouvante de Julien Jouga, l’un des fondateurs du mouvement moderne du chant choral sénégalais, chantée par le jeune chœur, partition composée au Sénégal et publiée en France, autre symbole fort d’un échange musical fécond.

 
Catherine Bolzinger dirige différents chœurs en France (Chœur de Chambre de Strasbourg,  chœur de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg,…) et est professeur de direction de chœur et de chant choral au Conservatoire National de Région de Strasbourg.

Roger Achille Mbaye est maître de chœurs principal à la paroisse Notre-Dame des Anges à Ouakam (Dakar). Il a composé de nombreuses pièces pour chœur. Il a reçu les conseils de Julien Jouga et de Pierre Lopy, entre autres.

 
 
 
Contact Sénégal : Luc Mayitoukou lucmayitoukou@yahoo.fr
Contact France : Emmanuel Noisetteemmanuel.noisette@laposte.net

 


 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaires.

Fil RSS des commentaires pour cet article. URI de Trackback

Laissez un commentaire

Vous devez être identifié pour dposer un commentaire.

Propulsé par WordPress